Le tirage d'un négatif couleur sur papier

Tirage sur papier d'un négatif couleur

Afin de mettre en pratique ce que nous avons vu sur la page “La théorie de la couleur”,  nous allons tirer ce négatif sur une feuille de 18×24. Nous ferons ensemble les essais nécessaires, que nous analyserons afin d’obtenir un tirage final parfait.

Le temps d'exposition

tirage couleur

Comme en noir et blanc, nous commençons tout d’abord par faire une bande d’essai pour déterminer le temps de pose.
Préalablement nous aurons, à l’aide de notre massicot, dans l’obscurité totale, découpé des feuilles en bandes que nous conserverons ensuite dans la boite à papier.
Nous exposerons une bande en tranches de deux secondes en deux secondes comme en noir et blanc.

Voici notre bout d’essai! le résultat n’est pas glorieux, mais, nous nous attendions!
Une bande d’essai doit être examinée sèche et à la lumière du jour de préférence.
Les trois bandes inférieures, qui correspondent respectivement à des expositions de six, huit et dix secondes, sont trop denses et donc surexposées . La première bande, en haut est trés peu dense et sous-exposée.
La deuxième bande en partant du haut, soit quatre secondes, est la plus correctement exposée.

Quel filtrage?

Nous avons choisi un temps d’exposition de quatre secondes. Mais, l’image est loin d’être correcte du point de vue colorimétrique. Nous avons procédé à notre essai sans aucun filtre et il aurait au moins fallu un miracle pour que notre tirage soit parfait!
Cette coloration uniforme de l’image, qui la rend quasiment monochrome est ce que nous avons qualifié dans le chapitre théorie de “dominante”. Celle-ci est poussée à l’extrême faute de filtrage.
La première chose à faire, face à un tirage, est de tenter de déterminer la couleur qui domine. Ici, c’est du rouge orangé. Un négatif tiré sur une feuille de paiper couleur sans aucun filtrage donne cette dominante rouge orangée.
Le deuxième point va être de “décomposer” cette dominante pour choisir la nature des filtres à utiliser.
La dominante est rouge et nous avons des filtres cyan, magenta et jaune à notre disposition. Comment allons nous faire?.

Observons notre palette: la couleur rouge est constituée du mélange du jaune et du magenta. Assembler ces deux couleurs, revient à tiliser un filtre rouge. En les intercalant sous la lumière blanche émise par l’ampoule de notre agrandisseur, nous diminuerons la quantité de rouge qui la compose.
Au passage, nous comprennons la raison pour laquelle le cyan est guère utilisé voire pas du tout.

Quelle densité de filtrage?

tirage couleur

La qualité du filtrage déterminée, il nous faut en connaître la quantité. Nous allons effectuer une bande d’essai, en augmentant à chaque fois la densité des filtres magenta et jaune de 20 points, soit 20 M 20 J, 40 M 40J, 60 M 60J , 80 M 80 J, 100M 100J.

Les deux premières bandes, corrigées respectivement à M20 J 20 et M40 J 40 présentent encore une dominante rouge orangée assez marquée, même si elle s’atténue nettement.
Sur la troisième bande de correction M60 J60, la dominante rouge a disparue et le jaune l’a remplacé!
La part de magenta en excès qui composait la dominante rouge a été éliminée.
Nous retenons donc M60 comme correct. A M80 J80, la dominante tire maintenant sur le vert car il n’y a plus assez de magenta.
Et enfin, sur la 5ème bande, à M100 J100, le cyan domine, ce qui signifie qu’il n’y pas assez de M et que le jaune est trop filtré.
A ce point, nous savons que la densité de filtrage magenta correcte est de 60 et que le filtrage jaune doit être supérieur à 60 et inférieur à 100.

Une seconde série d'essais de filtrages avec M60 et J compris entre 70 et 90 se révèle nécessaire.

bande d'essai de filtrage pour agrandissement photo couleur argentique

Nous procédons à 5 bandes d’essai avec un filtrage M 60 et en partant de J 70 avec un incrément de 10 à chaque essai.
Les deux bandes supérieuresprésentent une dominante jaune encore assez marquée. Elle est visible sur la brique du campanile.
Les deux dernières bandes du bas sont trop bleu. Vous noterez la diminution du jaune sur le mur des magasins.
Si nous nous souvenons de ce que nous avons vu dans la partie théorique, la diminution du jaune entraîne une augmentation de la couleur dont il est le complémentaire: le bleu.
Nous avons volontairement fait un essai avec un filtrage jaune élevé, pour mettre en évidence la dominante bleu, afin de la comparer avec la dominante cyan de la précédente bande.

Le tirage définitif

Le filtrage du milieu soit M60 et J90 est le filtrage correct. Nous allons enfin tirer notre négatif en format plein.

Tirage couleur argentique "Murano"

Août 2018 – Cet article est le second article que j’avais écrit il y a dix ans pour le site, le premier était la “théorie de la couleur”.
Il décrit point par point mon premier tirage couleur sur papier. Les bandes d’essai scannées sont celles que j’avais fait et ce sont les seules qui ont été nécessaires pour ce tirage. La photo en elle-même est banale, mais exposée quelques minutes avant un orage, elle n’était pas à priori facile.  Je voulais montrer la facilité du processus à condition évidemment d’avoir pris la peine d’étudier attentivement la théorie!

Laisser un commentaire

Fermer le menu