Pentax P30

En 1985, Pentax propose aux amateurs, un nouveau boitier à prix raisonnable  le  P30. La société japonaise s’adresse plus spécifiquement aux débutants. Mais, en le découvrant, nous allons vite constater que ce petit bijoux a de grandes qualités pour tous les photographes, quelque soit leur niveau!

Pentax P30

Caractéristiques

Modes d'exposition

Programme

Avec P pour “program”, le P30 préfigure l’avenir. Nous avons sur le barillet nos boitiers modernes, ce P qui nous affranchit de toute intervention sur l’exposition.
L’électronique embarquée, mesure, analyse et choisit ouverture et vitesse en fonction de la sensibilité. Vous n’aurez pas à la régler, puisque le codage DX, l’aura fait pour vous.

Semi-automatique

Pour une utilisation plus créative, le P30 fonctionne en semi-automatique. Le terme “automatique” peut induire en erreur. Il n’y a pas d’automatisme à proprement parler. Grâce au posemètre, le boitier vous propose une vitesse idéale en fonction de l’ouverture et à vous de régler a vitesse ou vice versa. A l’ancienne, mais en 1985, c’était encore l’actualité. Les plus jeunes connaissent ce mode. C’est le mode “M” des boitiers modernes tout simplement. Il permet soit de choisir un diaphragme soit une vitesse et de régler l’autre paramètre en suivant l’indication du posemètre dans le viseur, ou de se passer de posemètre. Et sans autre forme de procès, il est tout aussi simple de décaler l’exposition. Le boitier ne fait pas la moitié du travail pour vous. Mais avec une molette des vitesses entourant judicieusement le bouton de déclenchement et donc sous votre index et une bague de diaphragme, a-t-on besoin d’un automatisme?

Nous regretterons toutefois, que Pentax n’ait pas placé une fenêtre dans le viseur, permettant de voir le diaphragme sélectionné.

Flas auto-programmé

Avec un flash Pentax et le boitier en mode “program”, vous n’avez plus qu’à photographier.

Dimension, poids

Avec quatorze centimètres sur neuf et ses 5 centimètres d’épaisseur, le boitier tient quasiment dans une main. Et avec ses 510 grammes tout nu, il n’alourdira pas votre sac ou même votre poche! Habillé de son 50mm 1:2, il vous suivra partout! quel appareil moderne pourrait en dire autant?

Equipement

Pentax P30

Le testeur de profondeur de champ

Voilà un accessoire d’une grande importance sur un boitier et qui a malheureusement disparu! Là encore, l’ergonomie du boitier est excellente. Votre index, a sur une distance de trois centimètres, le déclencheur, la molette des vitesse et le levier de test de profondeur de champs. De plus, il suffit d’une pression du doigt vers le corps du boitier pour l’actionner. 

bouton de mémorisation de l'exposition

Utile en mode “program” uniquement.

Codage DX

Apparu au début des années 80, il s’est généralisé depuis. Nous ne le remettrons pas en question, ce serait quand même un peu tard.  Mais, sur le P30, l’impossibilité de régler manuellement la sensibilité  est sans doute le seul point négatif. Il n’est, en effet, doté d’aucun réglage de sensibilité, et il vous faudra vous contenter de la sensibilité communiquée par le codage DX de la bobine de film.

Et comme il n’y a pas non plus de correcteur d’exposition, si vous souhaitez pousser votre film, il faudra agir au niveau des réglages… vous avez un film de 200 iso et vous voulez l’exposer à 400 iso? Si votre posemètre vous donne une exposition de 1/125ème de seconde à f:8, il vous suffira d’exposer à 1/500ème de seconde. C’est moins pratique mais cela reste faisable. En mode program, on oublie à moins de fabriquer et de coller sur la bobine un faux code DX.

 

Conclusion

Le Pentax P30 a tout pour plaire, même si l’absence de correction d’exposition ou de sélection de sensibilité manuelle l’handicapent quelque peu. Le Pentax P50, apparu l’année suivante et destiné aux amateurs averti, reprenait les mêmes caractéristiques mais avec une correction d’exposition.Il est beaucoup moins répandu malheureusement.

Vous voulez faire vos photos sans aucun automatisme et avec autre chose que le tableau de bord d’A320 des boitiers modernes? vous pensez que le meilleur appareil photo est celui que vous avez toujours sur vous, plutôt que le plus sophistiqué, qui est dans votre armoire parce que trop lourd et trop volumineux? vous ne voulez pas investir des centaines d’€ dans un boitiers d’occasion parce qu’il est à la mode?  alors, cherchez vous un Pentax P30 et faites vous plaisir!

Ps: je n’en ai pas à vendre, le mien je le garde précieusement!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu