L'agrandisseur photo

Présentation

Nous sommes loin de l’époque où les négatifs étaient assez grands pour les tirer directement par contact. Aujourd’hui un agrandisseur est nécessaire dans la chambre noire pour pour  produire des tirages sur papier.

Description

agrandisseur photo

L’agrandisseur a pour rôle  de projeter l’image issue du négatif sur une surface plane, sur laquelle sera placée la feuille de papier sensible.
Il nécessite donc:

  • un flux lumineux
  • un système de répartition de la lumière
  • un porte négatif
  • un objectif photo dédié
  • un système pour la mise au point
  • un système pour régler la taille du tirage
  • système de filtrage

Le flux lumineux

Le flux lumineux est produit par un ampoule à incandescence opaline pour la plupart des modèles ou halogène pour d’autres et pour les têtes couleurs.  Cette ampoule est positionnée en haut du corps de l’agrandisseur et éclaire directement le négatif. Dans certains modèle, l’ampoule est placée à l’arrière du corps et la lumière est redirigée par un miroir oblique.

Agrandsseur photo beseler 67
agrandisseur photo beseler 67

L’agrandisseur Beseler 67.  A droite la coupe de la boite à lumière.

A- ampoule opaline 75 w

B- filtre anti calorique

C- Condenseurs

D-tiroir à filtre

 

Système de répartition de la lumière

La lumière doit être  parfaitement répartie sur toute la surface de l’image projetée. Son intensité doit être la même sur les bords qu’au centre du cliché.

agandisseur photo éclairage lumière dirigée, diffusée et semi-dirigée
De gauche à droite: éclairage en lumière dirigée, diffusée et semi-dirigée
Eclairage en lumière dirigée

La source de lumière est centrée sur l’axe optique d’un condenseur double plan convexe. L’image se forme sur un point situé sur l’axe optique de l’objectif juste au dessus du diaphragme.

Il est essentiel d’utiliser le condenseurs adapté à chaque format et à la focale de l’objectif utilisé, sous peine de perdre en luminosité sur la périphérie de l’image. Ce condenseur concentre les rayons lumineux envoyés par la lampe opale qui se trouve dans la boite à lumière. Il  doit avoir un diamètre supérieur à la diagonale du négatif projeté. Les rayons lumineux sont en majorité parallèles après passage dans le condenseur, ce qui procure un contraste plus élevé, le grain est mis en valeur et l’impression de netteté est plus forte. Le temps d’exposition est aussi plus court. En revanche, les défauts du négatifs  sont aussi mis en valeur! poussières, rayures du négatif seront bien visibles.

Eclairage en lumière diffusée

Ce type d’éclairage est caractérisé par l’absence de condenseur. La lumière est diffusée par un verre opale, situé parallèlement au négatif mais situé suffisamment loin, pour que les poussières ne soient pas reproduites.  Les images obtenues sont moins contrastées, semblent avoir moins d’acutance et les petits défauts du négatifs sont moins visibles. les temps de pose nécessaires sont aussi plus longs.

Eclairage en lumière semi-dirigée

C’est sans doute la formule la plus utilisée dans les agrandisseurs “grand public”. Elle associe lampe pale, condenseur et diffuseur. Elle associe les avantages de l’éclairage dirigé avec ceux de l’éclairage diffusé: contraste plus élevé et atténuation du grain et des défauts du négatif. La nécessité de régler la position de la lampe n’existe plus.

Tête couleur, multigrade ou boite à lumière classique?

La boite à lumière, comme nous l’avons vu ci-dessus, peut-être simplement composée d’un ampoule et de son système de diffusion de la lumière. C’est le modèle le moins onéreux. Pourvu qu’il soit muni d’un tiroir à filtres, il conviendra parfaitement à tous les usages, noir et blanc, tirages avec papier à  contraste fixe ou variable, couleur inversible ou négatif-positif.

Les mêmes modèles peuvent être équipés d’une tête couleur, plus rarement d’une tête multigrade. Le filtrage multigrade n’étant en fait qu’une combinaison et d’une variation de densités de filtres jaunes et magenta, la tête couleur fera l’affaire!

Il existe des filtres multigrades à placer sous l’objectif pour les agrandisseurs sans tiroir. mais ils sont bien plus onéreux et doivent être en excellent état. Dans la mesure du possible, autant éviter de rajouter une couche entre l’objectif et le papier, si on peut l’éviter.

Le format et le porte-négatif

Quel format?

Le format des négatifs que vous allez agrandir entre en ligne de compte, pour le choix de l’agrandisseur.
Si vous envisagez dans l’avenir d’utiliser un format plus grand, il vaut mieux prévoir d’acheter d’emblée l’agrandisseur ad hoc.  Mais grand format équivaut à gros agrandisseur! Si vous ne compter tirer que du 35mm, un agrandisseur ne faisant que ce format peut suffire. L’avantage est qu’il ne tiendra beaucoup moins de place qu’un modèle dédié à des formats allant jusqu’au 6×7 voire 6X9. Il sera plus petit, plus léger, plus facile à ranger, en cas de labo mobile, et même facilement transportable!  Par contre, leur taille limitera la taille maximale de vos tirages, du fait de la hauteur de colonne limitée. Pour des agrandissement classiques allant jusqu’au 20×25, ils conviennent parfaitement. Dans cette catégorie, vous trouverez à des prix raisonnables, des Durst M305, M370, des Meopta Axomat.

Attention à l'équipement!

Les Agrandisseurs dédiés aux formats plus grands, sont relativement courants pour des formats allant jusqu’au 6×6 ou 6×7, un peu moins pour le 6×9. Mais attention! certaines marques ne vendent pas leur matériel équipé pour tous les formats! Il faut veiller à l’achat à ce qu’ils soient bien équipés pour le format maximum que vous voulez utiliser. La marque Durst, par exemple, propose son matériel modulairement. Un M670 peut faire du 6×7, à condition d’être équipée pour. Si vous achetez le modèle équipé en 26×34, il vous faudra trouver les accessoires ad hoc, ce qui risque de faire monter la note.  Meopta, par contre, pour une excellente qualité et un prix plus raisonnable fourni des agrandisseurs couvrant tous les formats sans option supplémentaires, sauf pour les têtes couleurs qui nécessitent une boite de diffusion adaptée.

Le porte-négatif
porte-négatif agrandisseur photo

Le porte-négatif est un élément important. Il peut être à verre, sans verre. Dans le premier cas, il permet un maintien parfait du  négatif alors qu’avec un porte néga sans verre, il y a un risque de une certaine courbure du négatif. Par contre, pour ce dernier, les poussières et traces ne causent pas autant de souci.

Selon les marques ou les modèles, le porte négatif est réglable ou fixe.  La possibilité de régler la taille de la fenêtre permet de faire ce fameux liseré noir dont son friands certains photographe, voire de tirer tout le négatif sur papier, inscriptions et encoches comprises.

Quelques retours d'expérience sur divers agrandisseurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu