Le processeur Jobo CPE2

JOBO CPE2

La Jobo CPE2 est un système de développement modulaire, qui vous permet de développer aussi bien vos films que vos tirages papiers couleurs. La version CPE2, la plus simple est manuelle et aussi la moins onéreuse. Pour un usage amateur, elle est amplement suffisante.

Description

Elle se compose d’un bac de bain marie, qui comporte une résistance, permettant le maintien à température de l’eau du bac. Celui-ci est divisé en deux sections:

  • la partie la plus grande, où baigne la cuve ou le tambour de développement
  • une seconde partie, divisée en quatre ouverturess rectangulaires destinées à maintenir au chaud les flacon de produits et quatre rondes pour les éprouvettes .

Sur la gauche se trouve un tableau de bord comportant trois boutons: arrêt-marche, température et rotation. Sur le flanc du carter moteur, une roue comportant un aimant annulaire va permettre le maintien du tambour ou de la cuve de développement. Celles-ci (des JOBO), doivent être elles-mêmes équipées à leur base d’un aimant. Difficile de faire plus simple.

Utilisation

La vocation principale de cet outil est le développement couleur, que ce soit pour les films (diapo ou négatif) et les papiers couleurs. Développer des films noir et blanc en rotation continue est déconseillée…

Avec un processeur, plus de souci à se faire quant aux températures élevées. Avec un peu de soin et de préparation,  le développement de vos films ou papiers deviennent un jeu d’enfant!

 

Le matériel

  • Le processeur Jobo CPE2 et ses accessoires
  • Une cuve Jobo 1510 ou 1520 avec deux spires
  • Un thermomètre de précision de grande longueur
  • Un chronomètre

Le réglage de la Jobo CPE

La première chose à faire est de chercher la température la plus adaptée pour l’eau du bain-marie, afin que la température du révélateur et de la cuve reste le plus proche possible de 38°.
Ce paramétrage est à faire en général une fois.
Seul la première phase du traitement, qui est celle du révélateur nécessite une température de 38° avec une marge assez étroite de + ou – 0.3° et un temps de développement tout aussi précis. C’est donc en fonction de la température du révélateur dans son éprouvette et celle de l’intérieur de la cuve que nous devons régler notre thermostat.
Le processeur comporte quatre logement pour les flacons et quatre pour les éprouvettes.
Nous allons remplir tout d’abord chaque flacon, chaque éprouvette, ainsi que notre cuve Jobo du volume d’eau correspondant à la cuve et nous placerons chacun à sa place . Pour une 1520, ce sera 250ml.
Remplissons ensuite la cuve de la CPE2 avec de l’eau chaude, jusqu’à ce que le fond de la cuve repose dans l’eau. Mettons le moteur en marche et réglons le thermostat sur 38° et attendons. Quand le témoin lumineux s’éteint, mesurons la température du bain-marie. Si celui-ci n’est pas de 38°, il convient d’augmenter la température de 1°, jusqu’à ce que le bain-marie atteigne cette température et s’y maintienne.
Laissons ensuite fonctionner le système en contrôlant régulièrement, la température de l’éprouvette qui contiendra le révélateur (vous l’aurez placée dans l’emplacement le plus à gauche), ainsi que la température régnant dans la cuve de développement: pour cela décollez là de son support magnétique, posez la dans le bain-marie, retirez le bouchon et trempez-y le thermomètre. Normalement, leur contenu devra atteindre 38° et s’y maintenir.
Une fois cette étape terminée, notez la température du thermostat et conservez en la trace pour le régler à chaque utilisation. Ce réglage ne restera valable que si votre labo reste à la même temprature d’une fois sur l’autre.
Le test est effectué pour la température standard de développement de 38°, mais vous procèderez de même pour les autres températures.

Le développement

Remplissez la cuve de bain-marie d’eau chaude pour gagner du temps. Placez vos différents produits dans les éprouvettes, et placez les dans le bain marie, en faisant faire aux éprouvettes un quart de tour pour les empêcher de flotter .
Laissez ensuite monter le révélateur atteindre la température voulue. Pendant vous chargerez les spires des négatifs à développer.
Lorsque le révélateur a atteint la température voulue, placez la cuve sur le support magnétique et mettez le moteur en marche sur une vitesse de 75 tours/mn, soit la position 2. Laissez la cuve tourner dans le bain-marie pendant un minimum de 5 minutes, afin que l’intérieur monte en température.
Détachez ensuite la Jobo de son support, (en laissant le moteur en fonctionnement), posez la dans le bain marie et remplissez rapidement la cuve avec le révélateur, placez le bouchon et remettez la sur le support magnétique du moteur, tout en déclenchant le chronomètre. Tout cela doit être fait le plus rapidement possible!
15 secondes avant la fin du temps imparti pour le développement, videz la cuve dans l’éprouvette et poursuivez de la même manière, la suite du processus!

Vous avez développé votre premier film couleur, félicitations!

La notice de la JOBO CPE2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu